Jacqueline Vischer

Jacqueline C. Vischer Ph.D

How workers feel about the environment they work in, and how these feelings affect their behavior and therefore the effectiveness of workspace design, is the focus of Dr. Jacqueline Vischer ‘s work. After teaching for many years at the University of Montreal – and lecturing regularly at Harvard University, MIT, University of Manitoba, University of British Columbia and Université du Québec à Montréal – Jacqueline Vischer founded the New Work Environments Research group/Groupe de recherche sur les environnements de travail and she is now Professor Emeritus at the Université de Montréal

 

The term ‘workspace’ includes ambient conditions like lighting and sound levels, as well as furniture and ergonomic comfort, and extends to features of spatial layout that affect distances, density and daily life. Our mission is to bring knowledge of the environmental psychology of workspace to bear on the design and planning of space for work.

 

If you have ever had sore eyes from office lighting, or a sore throat from the dry or cold air around your desk, or an aching back or neck from your uncomfortable office chair, or wasted your time searching for an available conference room, then your experience is similar to thousands of other office workers trying to do their jobs in unsupportive workspace.

 

Yet by knowing more about the human response to the physical environment, and by using that knowledge to make better space planning and design decisions, you could be one of those fortunate office workers whose work is supported by well-placed tools, the right lighting, manageable noise levels, and a choice of nearby amenities such as fresh coffee and the chance to go outside.

 

With degrees in Psychology and Architecture, Dr. Jacqueline Vischer has spent close to 30 years advising corporate and government clients as well as design firms and professionals on ways of incorporating human needs and behavior into the design of the built environment. She has worked with government agencies in Canada and the U.S. to help solve problems of high density family housing, to renovate and improve public institutions such as prisons and psychiatric hospitals, and on creating energy-efficient office buildings.

 

Dr. Vischer developed a reliable method of measuring the quality of interior workspace according to the functional comfort ratings of occupants. She has used her approach in over two hundred workspace design and renovation projects – offices, manufacturing facilities and health care – for a wide range of public and private organizations.  She has published five books about her work. A version of her proprietary survey questionnaire in available for downloading in both English and French.

 

Documents available from this site tell stories and give examples from projects carried out by Buildings-In-Use/Bâtiments-en-usage in North America, Europe and Australia. Some report the results of field research studies of office buildings performed by the New Workspace Research Group/ Groupe de recherche sur les environnements de travail (Gret) at the University of Montreal between 2000 and 2010.  These books, book chapters, and articles are full of real-world examples and practical advice

 

 

Comment les travailleurs se sentent dans le milieu où ils travaillent et comment ces sentiments affectent leur comportement et donc leur efficacité au travail sont des questions au cœur des travaux de la Dr Jacqueline Vischer. En tant que professeur à l’Université de Montréal et maître des conférences à Harvard University, MIT, University of Manitoba, University of British Columbia and Université du Québec à Montréal, Jacqueline Vischer a fondé le Groupe de recherche sur les environnements de travail/New Work Environments Research Group et est professeure émérite de l’Université de Montréal

 

Le milieu de travail visé comprend des conditions ambiantes comme l'éclairage et les niveaux de son ainsi que le mobilier et le confort ergonomique et s'étend à la disposition spatiale qui affectent les distances, la densité et la vie quotidienne. Notre mission est d'appliquer de façon systématique les connaissances de la psychologie de l'environnement à la conception et à la planification des espaces de travail afin d’en assurer une meilleure qualité.

 

Si jamais vous avez été gênés par l’éclairage qui vous fait mal aux yeux, par la ventilation intérieure qui vous fait mal à la gorge, par la chaise où vous avez mal au dos à la fin de la journée ou par le temps perdu à chercher éperdument une salle de réunion qui n’est pas déjà occupée …… ?  Des travailleurs dans des bureaux partout dans le monde ont régulièrement ces expériences et bien d’autres semblables. Pourtant, un meilleur savoir de la psychologie de l’occupant et des effets du milieu physique sur le comportement  amènera de meilleures décisions de planification et de conception d'espace, ce qui signifie que votre travail sera mieux soutenu par des outils bien placés, de l’accès à des fenêtres, des niveaux de bruit raisonnables et d’un choix de lieux pour travailler, par exemple le café-bistro et la terrasse ou le balcon extérieur.

 

Diplômée en psychologie et en architecture, Dr Jacqueline Vischer a conseillé pendant presque 30 ans les entreprises et les agences gouvernementales ainsi que les firmes d’architecture et de design d’intérieur sur comment créer les milieux de travail qui répondent aux besoins et aux comportements humains des occupants. Elle a travaillé plusieurs années au sein des organismes gouvernementaux du Canada et des États-Unis pour résoudre les problèmes de logement familial à haute densité, de rénovation et d’amélioration des institutions publiques telles que les prisons et les hôpitaux psychiatriques, et sur l’efficacité énergétique dans les immeubles commerciaux.

 

Dr Vischer a créé une méthode fiable pour mesurer la qualité des aires de travail selon les évaluations du taux de confort fonctionnel des occupants. Elle a utilisé son approche lors de plus de deux cents projets de conception et de rénovation des espaces de travail – les bureaux, les établissements manufacturiers et les services de santé – au service d’un éventail d'organisations publiques et privées. Elle a publié cinq livres sur son travail. Une version de son questionnaire d'enquête exclusif en anglais et en français est disponible pour le téléchargement.

 

Les documents disponibles ici racontent des histoires et décrivent des exemples de projets réalisés par Buildings-In-Use/Bâtiments-en-usage en Amérique du Nord, en Europe et en Australie. Certains rapportent les résultats d'études de recherche sur le terrain dans les immeubles à bureaux produits par le Groupe de recherche sur les environnements de travail (Gret)/New Work Environments Research Group à l'Université de Montréal entre 2000 et 2010. Les livres, les chapitres de livres et les articles de la Dr Vischer sont riches d’exemples et de conseils pratiques.